Le point trou-trou

Il y a quelque temps, je suis tombée sur un ancien modèle qui parlait de trou-trou. Oh, mais qu’est-ce donc que des trous-trous ?

Une petite recherche sur le web m’a alors appris que ce sont des « jours » dans un tricot. Sur un seul rang, on s’en sert pour passer un lacet (ou un ruban). Sur plusieurs rangs, ils servent à aérer un ouvrage. Et voilà, le mystère était éclairci. :-)

Je vous parle de trous-trous aujourd’hui parce j’ai utilisé cette technique pour réaliser des pantoufles à lacets.

Pantoufles trou-trou_8

Vous trouverez mon tutoriel ICI. J’espère que vous aurez beaucoup de plaisir à réaliser mes pantoufles trous-trous ! Donnez-m’en des nouvelles.

À bientôt !

Claudine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un châle qui a de l’éclat !

Pour les amoureuses du crochet, un très joli modèle de châle de la compagnie Patons : Shine Like Diamonds. Quel joli nom pour un modèle !

Approximativement 24” [61 cm] de large x 64” [162.5 cm] de long. Crocheté avec un fil à paillettes… éblouissant !!

Shine Like Diamonds_0

Shine Like Diamonds

Les instructions sont en anglais mais il y a un diagramme ! Et un autre pour la bordure. Un petit clic ICI.

À bientôt !

Claudine

Un peu de nature…

Ce matin, une belle surprise m’attendait… une fleur a éclot ! Merci madame orchidée. :-)

Orchidee

Dehors, les oiseaux étaient actifs à la mangeoire. J’adore les mésanges et leur chant joyeux ! Ce sont de vrais bout en train. En voici une qui joue à cache-cache dans la vigne…

Mesange_0

Mesange_1

Pas facile de la photographier…

Mesange_2

Une sittelle est venue chercher son petit déjeuner !

Sittelle_1

Elle adore avoir la tête en bas…

Sittelle_2

La voici qui me fait un p’tit coucou… :-)

Sittelle_3

Comme le chante Vigneault : Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver… :-) Tout ce blanc…

Sapin

Paysage_0

Paysage_1

Paysage_2

Et vous, comment se passe votre hiver ?

À bientôt !

Claudine

Snood magique

Côté crochet, j’ai commencé un snood magique ! Comme il est fait à partir d’une balle magique (je vous avais parlé de ces fameuses balles ICI), il n’y avait pas de meilleur nom pour le décrire. :-)

Snood magique_2

Le point est très agréable à faire, on l’appelle en anglais le « V stitch ». C’est une série de V qui s’enchaînent les eux dans les autres. C’est très rapide à faire ! Le temps de le dire vous aurez terminé votre snood et aurez certainement envie d’en faire un autre !

Avec un crochet 5.0 mm, monter une chaînette de 186 mailles (ou   tout autre nombre multiple de 3).

Rang 1 – 1 ml, 1 ms dans chaque m jusqu’à la fin, 1 mc dans la ml du début.

Rang 2 : 4 ml (= 1 b, 1 ml), 1 b dans la même m, *sauter 2 m, (1 b, 1 ml, 1 b) dans la m suiv.,* rép. de * à *, term. par 1 mc dans la 3e m des 4 ml du début.

Rang 3 : 4 ml, 1 b dans le même esp., *(1 b, 1 ml, 1 b) dans l’esp. suivant*, rép. de * à *, term. par 1 mc dans la 3e ml des 4 ml du début.

Répéter le rang 3 jusqu’à la largeur désirée. Ensuite, terminer par 1 rang de ms.

Nota : Pour un point plus aéré, on peut séparer les brides par 2 ml plutôt que par 1 ml.

Snood magique

Et voilà une belle façon d’utiliser les balles magiques ! Et vous, leur avez-vous trouvé un usage ? Je suis curieuse… :-)

À bientôt !

Claudine

 

 

 

 

Balles de laine magiques

Après avoir vu le tutoriel en images de Freshstitches: How to Make a Magic Ball, je me suis dit mais quelle bonne idée ! Joindre les restes de laine ensemble pour en faire des balles dites « magiques ».

J’ai donc décidé de faire le grand ménage ! C’est que les fins de balles de laine ont tendance à s’accumuler dans mes tiroirs… et je n’arrive jamais à les écouler. C’est certainement votre cas aussi !

Pour commencer, j’ai rassemblé tout ce que j’avais, les petits bouts comme les grands bouts. Il a fallu démêler, enrouler et même réenrouler parfois ! C’est que ces petites bêtes ont tendance à s’emmêler et à se dérouler toutes seules. :-)

Restes de laine_2

Une fois le troupeau rassemblé, j’ai regroupé les couleurs par famille. Comme dans la vraie vie, certaines familles sont plus nombreuses que d’autres… Je me suis retrouvée avec beaucoup d’orange, de bleu, de rose…

Restes de laine_3

Ensuite, j’ai associé les couleurs et attaché ces petits bêtes à l’aide d’un joint russe. Avec cette méthode, il n’y a plus d’excuse pour faire un noeud ! Voici deux façons de faire :

Si vous avez besoin d’aide pour l’association des couleurs, je vous invite à lire l’article  Comment associer les couleurs ? chez Crochet d’amour ? Un grand merci à Nawal qui a fait un très bon résumé des règles de base !

Voici donc ma première balle « magique » dans les teintes de rose. On pourrait tout aussi bien l’appeler balle « surprise » puisqu’on ne sait pas ce qui se cache dessous. :-) J’avoue que c’est un peu long à faire mais c’est très reposant !

Restes de laine_4

Et voilà, il ne reste plus qu’à lui trouver un usage… ce qui ne saurait tarder. :-)

À bientôt et bon ménage !

Claudine

 

 

 

 

Rayon de soleil

Quand j’ai vu le point champ de blé sur le site de Crochet d’amour, je suis tombée sous le charme… encore une fois !  J’ai été prise d’une envie soudaine d’utiliser ce point pour faire un snood. :-) Il fallait que je tente le coup. Merci Nawal de partager avec nous tes belles découvertes ! Tu as toujours de beaux modèles à nous proposer.

Snood champ de ble_4

Un grand merci aussi à Tricotin pour la vidéo 1/2 version en rond. Sans la vidéo, je ne pense pas que j’y serais arrivée toute seule ! Le schéma se trouve ICI.

Snood point champ de ble_1

Comme couleur, j’ai choisi « Abeille à miel », de la série Pound of Love de Lion Brand, un vai rayon de soleil !

Tout comme le fond d’écran que j’ai en ce moment sur mon ordi. J’adore ces tournesols et ce ciel bleu. :-) Très énergisant !

Tournesols

Prendre des notes en même temps que l’on regarde la vidéo et qu’on crochète, oh oh oh que c’est du sport ! J’ai souvent appuyé sur PAUSE. :-) Je partage donc mes notes avec vous au cas où une envie folle de faire un tour de cou vous prenait aussi. :-)

Snood champ de ble_3

Et maintenant place à la réalisation !

Abréviations : b RAV (bride en relief avant), ml (maille en l’air), ms (maille serrée), mc (maille coulée)

Les techniques :

  • mouche (ou point soufflé): 1 jeté, piquer, 1 jeté (= 3 m sur le crochet), 1 jeté, piquer, 1 jeté (= 5 m sur le crochet), 1 jeté, piquer, 1 jeté (= 7 m sur le crochet), 1 jeté, passer au travers des 7 m, 1 jeté et passer au travers de la boucle. Vous pouvez aussi regarder la vidéo Le point soufflé de DROPS Design.
  • bride en relief avant (b RAV) : piquer le crochet autour de la bride, en la prenant par l’avant. Vous pouvez aussi regarder la vidéo de DROPS Design : Bride en relief avant et bride en relief arrière.

J’ai monté une chaînette de 90 mailles (mais n’importe quel nombre multiple de 10 sera parfait.)

Je suggère d’utiliser un marqueur pour identifier le début des rangs.

Rang 1 : *3 ml (compte pour la 1ère b), 2 b, 2 ml, 1 b dans la même maille que la b préc., 2 b, 2 ml, sauter 2 m, 1 ms, 2 ml, sauter 2 m.*, rép. de * à * jusqu’à la fin du tour, term. par 1 mc dans la 3e ml du début du tour, suivi de 1 ml.

Rang 2 : *3 b RAV, 1 ml, 1 mouche dans l’esp. de 2 ml qui sépare les 6 b, 2 ml, 1 mouche dans le même espace, 1 ml, 3 b RAV, rép. de * à *.

Rang 3 : *3 b RAV, 1 ml, 1 mouche dans l’esp. de 2 ml qui sépare les 2 mouches, 2 ml, 1 mouche dans le même espace, 1 ml, 3 b RAV*, rép. de * à *. (Pour les b RAV, faire attention ici d’attrapper les brides du rang précédent !)

Rang 4 : comme le rang 3.

Rang 5 : comme le rang 3.

Rang 6 : *3 b RAV, 2 ml, 1 ms dans l’esp. de 2 ml situé entre les 2 mouches, 2 ml, 3 b RAV, 2 ml*, rép. de * à *.

Rang 7 : *3 b RAV, 2 ml, 3 b RAV, 2 ml, 1 ms dans l’esp. de 2 ml qui sépare les 6 b RAV, 2 ml,*, rép. de * à *, term. par 1 ms, 2 ml.

Rang 8 : *6 b RAV, 1 ml, 1 mouche dans le centre de la ms, 2 ml, 1 mouche dans le centre de la ms, 1 ml,  rép. de * à *.

Rang 9 : Comme le rang 8.

Rang 10 : Comme le rang 8.

Rang 11 : Comme le rang 8.

Rang 12 : *3 b RAV, 2 ml, 3 b RAV, 2 ml, 1 ms dans l’esp. de 2 ml qui sépare les 2 mouches, 2 ml*, rép. de *. à *.

Rang 13 : *3 b RAV, 2 ml, 1 ms dans l’esp. de 2 ml qui sépare les 6 b RAV, 2 ml*, rép. de * à *.

Rangs suivants : Reprendre à partir du rang 2.

Pour terminer, j’ai fait 1 rang de mailles serrées.

Et voilà… J’ai l’impression que ce snood ne passera pas inaperçu ! Qu’en pensez-vous vous ?

Oh j’oubliais, Tricotin a aussi réalisé une vidéo pour crocheter en aller-retour : version à plat.

À bientôt !

Claudine

 

Pour traduire un modèle

Zut ! Vous êtes tombée sur un joli modèle sauf qu’il est en anglais et vous ne comprenez pas l’anglais ? Que faire ? Pas de panique ! Savez-vous qu’il est possible d’utiliser « Google translate » pour vous aider avec la traduction ?

La traduction sera peut-être approximative (c’est une traduction-machine après tout) mais si le patron vous plaît vraiment beaucoup, ce serait un bon point de départ ! Pourquoi ne pas tenter d’apprivoiser la bête ? Une fois que vous aurez aussi dompté les principales abréviations, vous arriverez certainement à comprendre l’essentiel !

Je partage avec vous quelques options… J’espère qu’elles vous seront utiles !

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

COMMENT TRADUIRE UNE PAGE WEB

Vous aimeriez, par exemple, avoir la traduction française de la page anglaise :

http://petitepurls.com/Summer11/summer2011_c_margarita.html

Une fois sur la page, copiez le lien http://translate.google.ca/translate?hl=fr&sl=en&u= et collez-le directement devant l’adresse de la page à traduire.

Vous allez donc rechercher :
http://translate.google.ca/translate?hl=fr&sl=en&u=petitepurls.com/Summer11/summer2011_c_margarita.html

Et voilà… pas trop compliqué n’est ce pas ?

hl-fr : hl est la langue d’arrivée (host language), ici le français fr. Donc, si vous désirez une traduction française, vous inscrivez fr. Il est possible de choisir une autre langue… Par exemple, pour traduire en espagnol, vous inscrivez sp.

sl-en : sl est la langue de départ (source language), ici l’anglais en.

Nota : Malheureusement, on ne peut pas se servir de cette méthode pour traduire un fichier PDF.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

COMMENT TRADUIRE UN FICHIER PDF

Si vous n’avez que le PDF. vous pouvez copier-coller le contenu ou une partie du contenu dans « Google translate » : https://translate.google.com/

Vous collez le texte à traduire dans la colonne de gauche et dans la colonne de droite, vous sélectionnez la langue dans laquelle vous voulez traduire. Vous cliquez ensuite sur le bouton Traduire.

google translate_screen++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

LES LEXIQUES

Vous pouvez aussi vous servir d’un lexique pour vous aider avec les symboles et les abréviations. Il en existe dans plusieurs langues. Voici un résumé de ce que j’ai trouvé sur le net.

Pour le crochet :

Pour le tricot…

Et voilà. Vous voilà maintenant prête à affronter le tigre. :-)

À bientôt et bonne traduction !

Claudine

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Mise à jour : 19 janvier 2015

Si vous utilisez Google comme moteur de recherche, vous pouvez aussi utiliser la « Barre d’outils de Google » pour traduire une page web. Vous pouvez la télécharger à : http://www.google.com/intl/fr/toolbar/ie/index.html

Google translate toolbar

Vous n’aurez ensuite qu’à cliquer sur le bouton « traduire » qui se trouve sur la ligne Google pour traduire la page. Si ce bouton n’apparaît pas, cliquez sur la croix bleue avec le bouton droit de la souris, puis sous la rubrique « Activez d’autres boutons », sélectionnez « Traduire ».

Nota : La barre d’outils ne fonctione que dans Internet Explorer.