Point de crocodile et chaussons

Oh la la, quelle belle découverte ce matin ! J’ai enfin trouvé un modèle gratuit de chaussons de bébé au point de crocodile ! Merci à Fadinou, du blogue De fil en aiguille pour les explications et la vidéo. Vous trouverez son tutoriel ICI. Et si vous passez la voir, n’hésitez surtout pas à lui laisser un commentaire. Cela lui fera certainement plaisir !

Chaussons crocodile

Vous trouverez aussi chez elle un tutoriel pour réaliser des chaussons sandales au point de crocodile. Pour les explications et la vidéo, un petit clic ICI.

Chaussons sandales point de crocodile

Bon crochet !

Claudine

 

Courtepointe… une idée du montage

Mon jardin de grand-mère commence à fleurir. :-) J’assemble les fleurs par rangées, je ne sais pas si c’est la bonne façon de faire… mais je trouve que cela va bien comme ça.

Pour la disposition des fleurs, j’ai essayé bien des façons avant de me décider. :-) Je voulais absolument avoir un effet diagonal…  et je crois bien que ce sera réussi !

Montage de patchwork_1

Chaque fleur est composée de 15 hexagones, une sorte de losange à une pointe. Dès qu’une fleur est terminée… j’en ajoute une autre pour l’agrandir un peu. Il faudrait bien que je décide de la grandeur de ma courtepointe… afin de ne pas me retrouver avec un jardin aussi immense que le Jardin botanique de Montréal. :-)

Fleur

Les fleurs s’emboîtent les unes dans les autres, tels des morceaux de casse-tête ! Pour séparer les bandes, j’ai opté pour des trios de couleur aqua.

Montage de Patchwork_2

Ah le jardin de grand-mère, quel plaisir ! L’avantage c’est qu’il n’y a pas de mauvaises herbes à arracher. :-)

Montage_en attente

À bientôt !

Claudine

Madame la tortue !

Ce matin, qu’est-ce que je vois traverser la rue très………. tranquillement ? Une tortue !

Tortue_1

Elle prenait de longues pauses… et continuait son petit bonhomme de chemin. :-) C’est la première fois que j’en vois une de cette taille d’aussi près. Sa queue lui donne un air vraiment préhistorique !

Tortue_2

Puis elle s’arrêta devant chez moi, au bord de la route et commença à creuser dans le sable… pour y pondre ses oeufs !

Tortue_3

Oh la la… voir une tortue pondre ses oeufs, ça n’arrive pas tous les jours. :-) Chaque fois qu’elle pondait un oeuf, elle l’enfouissait dans le sable avec ses pattes de derrière.

Une fois la ponte terminée, elle a enterré le trou, et même replacé les roches qu’elle avait dérangées, rien n’y paraît !

Ah madame la tortue, vous m’avez fait une belle surprise ce matin !

À bientôt !

Claudine

Des doudous en tissu !

En cherchant des modèles de patchwork, j’ai découvert toutes sortes d’animaux à réaliser avec du tissu. Que ce soit du coton, de la feutrine, du velours, de la peluche, de la polaire… on peut utiliser toutes sortes de tissus. Et on n’a pas nécessairement besoin d’une machine à coudre pour les réaliser ! On peut tout aussi bien les coudre à la main.

Je vous en montre quelques-uns (je suis en train de faire une compilation… c’est à suivre).

Je suis certaine qu’ils feront la joie des petits et des grands. :-) Un petit clic sur l’image vous conduira vers les explications.

Lulu la tortue, chez Prima.fr.

Doudou Lulu

Bernabé le chaton, chez Dans mon bocal.

Chat

Le chien super dog, chez 22 rue des Nuages.

Chien
Un coussin chouette, chez Prima.fr.
 Chouette
 
Piko, le dinosaure, chez Cré-enfantin.
 Dinosaure
Un éléphant patchwork, chez Petit citron.

 Elephant

Ah, je les trouve très mignons !

Pour se familiariser avec les étapes de la réalisation, Charlie les yeux bleus nous propose un tutoriel. Un petit clic sur l’image pour le découvrir !

Doudou tissu

Je vous souhaite de belles réalisations !

Claudine

 

 

Un matin…

Cette semaine, j’ai été prise d’une envie soudaine… de photographier du vert ! Ce jour-là, le soleil était radieux, un temps idéal pour prendre quelques photos. :-)

Au jardin, le gingembre sauvage…

Gingembre sauvage

Pas loin de là, son voisin, le hosta… Je suis une grande amoureuse des hostas ! Les limaces aussi. :-)

Hosta

Dans le petit bois derrière…

Arbre_2

Arbre_1

Arbre_4

Arbre_5

Arbre_3

De retour au jardin, je ne peux résister à l’envie de prendre en photo du lilas nain en train d’éclore ! Voici un bouquet juste pour vous. :-)

Lilas

À bientôt !

Claudine

Jardin de grand-mère

Quand Jocelyne m’a laissé un commentaire me disant qu’elle travaillait sur son patchwork « Jardin de grand-mère », j’ai été très intriguée ! Je n’ai jamais fait de patchwork. J’ai donc cherché sur le web pour savoir ce que c’était au juste. Je suis tombée sur cette vidéo qui explique la méthode dite « à l’anglaise ». Cela m’a tout de suite plu et j’ai au envie d’essayer. :-)

Je me souviens des courtepointes que ma maman faisait, toutes en couleurs ! Elle était couturière et faisait tous nos vêtements… Je la vois encore penchée sur sa machine à coudre, parfois jusqu’aux petites heures du matin, pour terminer un ouvrage. Elle brodait aussi. Les taies d’oreillers et les linges à vaisselle en coton blanc qu’elle confectionnait étaient tous brodés de sa main.

Les travaux manuels ne lui faisaient vraiment pas peur ! Je me rappelle le métier à tisser qu’elle s’était fabriqué… un grand cadre de bois, avec des clous tout le tour. Elle passait des heures à tisser de longues lanières de tissus qu’elle avait déchirées au préalable… pour en faire des tapis de guenilles. C’est ainsi qu’on les appelait. :-) Pour vous donner une idée, j’ai trouvé l’image d’un métier semblable sur Pinterest.

Mais revenons au Jardin de grand-mère… :-) Pour commencer, j’ai regardé ce que j’avais comme tissus…  Oups, pas grand chose ! Je ne suis pas une grande couturière ! Alors j’ai eu une idée. Pourquoi ne pas faire un patchwork en tissus récupérés ! J’ai donc fouillé dans mon armoire à linge… et fait de belles découvertes ! Des têtes de rideaux, des taies d’oreiller, des nappes, toutes des choses qui ne servent plus depuis des années et et que je garde au cas où. :-)

Patchwork1

Ensuite j’ai imprimé et découpé des petits hexagones. Vous trouverez le gabarit ICI.

Patchwork5

Et je me suis mise à l’oeuvre… en suivant cette autre vidéo. Après  seulement quelques hexagones, je savais déjà que j’allais beaucoup aimer ce nouveau passe-temps. :-)

Patchwork4

Jocelyne m’a appris qu’il existait une autre façon de faire, plus rapide et qui demande moins de préparation, et on n’a aucun papier à retirer une fois que tout a été assemblé.

Tout d’abord, au lieu de travailler à partir d’un hexagone en papier, on utilise un gabarit semblable à celui-ci (je l’ai fabriqué en carton épais).

Patchwork5

Pour illustrer les étapes, je vous mets les photos que Jocelyne m’a envoyées. Un grand merci Jocelyne !

1- Faire 2 tracés sur le tissu. L’intérieur représente la ligne de couture, la ligne extérieure, le surplus de tissu.

1

2- Poser les deux hexagons endroit contre endroit, épingler les 2 angles.

2

3- Coudre en suivant la ligne de couture, en faisant des petits points.

3

4- Un petit coup d’oeil sur l’endroit…

4

5- Un petit coup d’oeil sur l’envers…

5

6- Une fois dépliés, sur l’endroit…

6

7- Sur l’envers…

7

Pour assembler le 3e hexagone, voir cette autre vidéo (à partir du milieu de la vidéo).

J’ai essayé les 2 méthodes. Finalement, je suis revenue à la méthode « à l’anglaise » même si c’est plus long. C’est vraiment une question de goût ! L’important c’est de trouver une méthode qui nous convient et d’avoir du plaisir à faire du patchwork. :-)

Une fois lancée, vous verrez, on ne peut plus s’arrêter. :-) Pour vous donner une idée des possibilités, un chemin de table ICI, des diamants ICI, une couverture ICI. Sky is the limit. :-)

Un tutoriel ICI, un autre ICI.

Pour terminer, je vous mets une photo du patchwork sur lequel Jocelyne travaille en ce moment ! De toute beauté… :-) J’adore l’effet à la diagonale et les fleurs-diamants !

Patchwork - Jocelyne

Ah je crois bien que j’ai attrapé le virus du patchwork ! Attention, c’est très contagieux. :-)

À bientôt et bon patchwork !

Ah j’oubliais, voici mes premières fleurs…

Fleurs patchwork

Claudine

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Edit : 29 mai 2015 — Pour bien montrer la couture, Jocelyne a utilisé un fil rouge. Normalement, elle aurait utilisé une couleur de fil assortie au tissu.

Jolies marguerites

Trouvé sur Fifia Crochet, de jolies marguerites ! Vous y trouverez un tutoriel en images.

Marguerites

J’adore les marguerites ! Elles ont un côté fleurs sauvages qui me plaît tellement, surtout quand elles se balancent au gré du vent ! Fin juin/début juillet, elles commenceront à fleurir au jardin… mais en attendant, voici une photo que j’ai prise il y a 2 ans.

Marguerites

La météo nous joue des tours en ce moment, une température en dents de scie. Il a fait très chaud en début de semaine mais cette nuit il a fait -2. Fiou… une chance que j’avais abrillé mes annuelles ! Il va falloir que je leur tricote des petites couvertures. :-) Blague à part, quand on annonce un risque de gel au sol, je ne prend pas de chance… je les couvre d’un pot ou bien d’une toile.

Pour revenir aux marguerites sous-verres, voici le diagramme…

Marguerite_napperon

Un joli petit projet à faire… en attendant la floraison des marguerites. :-)

Bon crochet !

Claudine

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Edit : 24 mai 2015 : Comme certaines d’entre vous ne sont pas trop à l’aise avec les diagrammes, voici mon interprétation…

Abréviations : b = bride, dB = demi-bride, ms = maille serrée, mc = maille coulée

Faire une chaînette de 7 ml, fermer le cercle par 1 mc.

1er tour (fil jaune) : 3 ml, 15 b dans le cercle. Couper le fil. (= 16 b)

2e tour (fil blanc) : 10 ml, 1 b dans la 4e ml à partir du crochet, 1 b dans les 3 m suiv, 1 dB dans les 2 m suiv, 1 ms dans la 1ère ml du début, terminer par 1 mc entre les 2 b du 1er tour (= 1er pétale).

Pour les pétales suivants : *10 ml, tourner l’ouvrage, 1 b dans la 10e ml du pétale précédent, tourner l’ouvrage, 1 b dans la 4e ml à partir du crochet, 1 b dans les 3 m suiv, 1 dB dans les 2 m suiv, 1 ms dans la 1ère ml du début, terminer par 1 mc entre les 2 b du 1er tour*. Répéter de * à *. Couper le fil. (= 16 pétales, séparés par 1 b)

3e tour (fil foncé) : 3 ml, 1 b dans l’esp de 3 ml situé au haut du pétale, 2 b dans l’esp entre les pétales, *2 b dans l’esp de 3 ml situé au haut du pétale, 2 b dans l’esp entre les pétales*, rép. de * à *.  Couper le fil. (= 64 b)

4e tour (fil jaune) : 1 ms dans chaque b. Couper le fil. Et voilà !