Étiquette : Restes de laine

Un tapis super moelleux et épais !

Il y a quelques semaines, je vous parlais d’un projet à réaliser avec des restes de laine : un tapis épais et super moelleux. Ça y est, je viens tout juste de le terminer. C’est un vrai bonheur pour les pieds. :-)

Comme je le trouvais un peu étroit, j’ai ajouté quelques rangs sur les côtés, en suivant le même motif.

Si vous avez envie de vous lancer, je vous invite à revoir mon article sur les restes de laine. Vous y trouverez la recette. C’est un projet vraiment agréable à faire et très reposant ! Tout en s’amusant, on fait le ménage… de nos restes de laine. :-)

Comme dernier ingrédient, il vous faut de l’anti-dérapant pour tapis, une sorte de canevas en plastique. J’ai acheté le mien chez Walmart dans la section des tapis, mais vous en trouverez aussi dans les magasins de bricolage ou dans les quincailleries. Pour éviter les glissades, vous n’avez qu’à découper un morceau d’anti-dérapant de la dimension voulue et à le glisser sous le tapis. Ce n’est pas plus compliqué que ça. :-)

À bientôt et bon crochet !

Claudine

Publicités

Haut de serviette

Quelques restes de laine… voici une idée de projet vite réalisé et très utile ! À accrocher à la porte de la cuisinière.

 

La recette est toute simple…

2 aiguilles double pointe 4 mm

Monter 9 mailles.

Rang 1 : tricoter toutes les mailles à l’endroit.

Rang 2 : 4 end, rabattre 1 m, 4 end. (boutonnière)

Rang 3 : 3 end, 1 aug (en tricotant 2 fois la même maille : d’abord dans le brin arrière, ensuite dans le brin avant), 4 end. (9 m)

Rang suivant : tricoter toutes les mailles à l’endroit jusqu’à ce que l’ouvrage mesure 3 à 4 pouces (7 à 10 cm)

Rang suivant : rabattre 6 m, 3 end.

Rang suivant : avec les 3 mailles qui restent, tricoter une cordelette (i-cord) de 3 pouces (7 cm)

Rabattre les 3 mailles.

Pour apprendre la technique du i-cord, clic clic ICI. Un grand merci à Lidia Crochet Tricot pour la vidéo !

Et voilà ! Il ne vous reste plus qu’à coudre un bouton et votre haut de serviette est prêt à être attaché à la poignée de la cuisinière !

Bon tricot.

Claudine

Des restes de laine ?

S’il y a une question que je me pose souvent depuis que je tricote/crochète, c’est bien « Mais qu’est-ce que je pourrais bien faire avec tous ces restes » ? Je ne vous montre ici que la pointe de l’iceberg… :-) J’ai plusieurs autres bacs qui attendent sagement que je les ouvre pour me dévoiler leur contenu !

Cette fois-ci, plutôt que de faire une couverture, je me suis dit mais pourquoi ne ferais-je pas un tapis au crochet ? Il ne me restait qu’à trouver un point qui me convenait.

Lire la suite

Des restes de coton…

Coucou tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous passez un très bel été.

Je suis tombée sur ce modèle, une mini-version d’un modèle que je vous ai déjà présenté ICI. Si comme moi vous aimez tricoter des lavettes, je suis certaine que vous avez beaucoup de restes…

(photo tirée de « Simply Notable »)

Les explications étant en anglais, voici mon interprétation française. J’espère que vous aurez beaucoup de plaisir à réaliser ce mini-modèle !

Fournitures :

  • 2 aiguilles droites 4.5 ou 5 mm (courtes de préférence)
  • Restes de coton

Monter 7 mailles et tricoter toutes les mailles à l’endroit.

1- 2 end, 1 jeté, 3 end, ne pas tricoter les 2 mailles qui restent, tourner l’ouvrage et tricoter jusqu’à la fin du rang. = 8 mailles

2- 2 end, 1 jeté, 2 end, ne pas tricoter les 4 mailles qui restent, tourner l’ouvrage et tricoter à l’endroit jusqu’à la fin du rang. = 9 mailles

3- 2 end, 1 jeté, 1 end, ne pas tricoter les 6 mailles qui restent, tourner l’ouvrage et tricoter à l’endroit jusqu’à la fin du rang. = 10 mailles

4- 2 end, ne pas tricoter les 8 mailles qui restent, tourner l’ouvrage et tricoter à l’endroit jusqu’à la fin du rang. = 10 mailles

5 et 6- tricoter toutes les mailles à l’endroit.

7- Rabattre 3 mailles, tricoter jusqu’à la fin, tourner l’ouvrage et tricoter 1 autre rang tout à l’endroit.

Répéter les étapes 1 à 7 huit autres fois. Au total, vous devez avoir 9 pointes.

Rabattre les mailles, en laissant une longueur suffisante pour coudre les 2 côtés ensemble. Avec le fil de départ, coudre tout le tour du petit cercle, puis resserrer en tirant doucement pour fermer le cercle. Rentrer les fils.

Astuce : Si jamais vous avez « des tonnes de restes » :-) et que vous avez envie de mêler les couleurs, je vous invite à revoir mon article sur les « balles magiques », clic clic ICI.

Bon tricot. :-)

Claudine

Sur mon crochet… des bouts de laine

Pour passer les restes de laine, j’ai pensé faire une petite couverture. Ne sachant pas quel point utiliser, je suis tombée sur le moss stitch (point granité). J’adore ce point, il est vraiment très agréable à faire. :-)

J’ai monté une chaînette de 130 mailles.

Rang 1 : 1 ms dans la 4e m à partir du crochet, *1 ml, sauter 1 m, 1 ms dans la m suiv*, rép. de * à * jusqu’à la fin, tourner.

Rang 2 : 2 ml, 1 ms au même endroit que les 2 ml, *1 ml, 1 ms dans l’esp de 1 ml, rép. de * à * jusqu’à la fin, terminer avec 1 ms dans l’esp de 3 ml du rang 1, tourner.

Rang 3 : 2 ml, 1 ms au même endroit que les 2 ml, *1 ml, 1 ms dans l’esp de 1 ml*, rép. de * à *, terminer par 1 ms dans l’esp de 2 ml du rang précédent, tourner.

Répéter le rang 3 jusqu’à la longueur désirée.

Le truc c’est de toujours s’assurer de piquer le crochet entre les mailles du rang précédent qui ressemblent à des « v ».

C’est vraiment un point à essayer ! À utiliser pour réaliser toutes sortes de projets ! Et une belle façon de passer les reste de laine. :-)

À bientôt !

Claudine

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Edit du 17 juillet 2017 : J’ai utilisé un crochet 4.5 mm et de la laine acrylique de grosseur #4 (ou worsted).

Le noeud magique…

Connaissez-vous le noeud magique ? La technique consiste à joindre 2 fils ensemble à l’aide d’un double noeud ! Il fallait y penser. :-)

C’est une belle alternative au joint russe dont je vous ai déjà parlé ICI.

Une fois qu’on a bien tiré sur les 2 extrémités pour bien resserrer le noeud, on coupe le plus ras possible. Comme c’est un double noeud, c’est solide ! Et il n’y a pas d’épaisseur au niveau du joint comme c’est le cas avec je joint russe. J’ai testé et j’ai bien aimé… le noeud n’était pas visible dans mon ouvrage. C’est à essayer si vous ne l’avez pas déjà fait.

La technique est très bien montrée dans la vidéo.

À bientôt !

Claudine

Un sac porte-bouteille

J’aime bien passer mes restes de laine. Aujourd’hui, je vous propose de réaliser un sac porte-bouteille. C’est super agréable à faire. :-)

Pour les dimensions, le sac que j’ai créé peut accueillir une bouteille de vin de 750 ml ou d’un litre mais il est facilement adaptable à d’autres formats de bouteilles, pourvu qu’on les ait sous la main.

sac-a-vin-crochet

Et si comme moi vous aimez vous amuser avec les couleurs, vous aurez beaucoup de plaisir à le réaliser… encore et encore… :-)

sac-a-vin-2

Je suggère de le crocheter avec deux laines en même temps. Avec une seule laine, le sac a tendance à trop s’étirer vu le poids de la bouteille… Vous pouvez utiliser une balle magique. :-) Si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez en faire quelques unes… clic clic ICI.

restes-de-laine-sec-porte-bouteille

Fournitures :

  • crochet : 5 mm
  • laine acrylique

Abréviations : mc (maille coulée), ms (maille serrée), ml (maille en l’air), b (bride), m (maille)

Fond du sac :
Tour 1 : Faire un cercle magique, 1 ml, 6 ms dans le cercle, joindre par 1 mc dans la 1ère ms. (6 ms)
Si vous ne savez pas faire le cercle magique, vous pouvez faire une chaînette de 2 ml, puis faire 6 ms dans la 1ère ml, puis joindre par 1 mc dans la 1ère ms. (6 ms)
Tour 2 : 1 ml, 2 ms au même endroit que la ml, 2 ms dans chaque m, joindre par 1 mc dans la 1ère ms. (12 ms)
Tour 3 : 1 ml, 2 ml au même endroit que la ml, 1 ms dans la m suiv, *2 ms dans la ms suiv, 1 ms dans la m suiv.*, rép. de * à * jusqu’à la fin du tour, joindre par 1 mc dans la 1ère ms. (18)
Tour 4 : 1 ml, 1 ms au même endroit que la ml, 1 ms dans la m suiv., 2 ms dans la m suiv., *1 ms dans les 2 m suiv., 2 ms dans la m suiv.*, rép. de * à * jusqu’à la fin du tour, joindre par 1 mc dans la 1ère ms du tour. (24)
Tour 5 : 1 ml, 2 ms au même endroit que la ml, 1 ms dans les 3 ms suiv., *2 ms dans la ms suiv., 1 ms dans les 3 m suiv.*, rép. de * à * jusqu’à la fin du tour, joindre par 1 mc dans la 1ère ms du tour. TOURNER L’OUVRAGE. (30)
Tour 6 (crocheter dans le brin arrière de la maille) 1 ml, 1 ms au même endroit que la ml, 1 ms dans chaque m jusqu’à la fin du tour, joindre par 1 mc dans la 1ère ms du tour.
Tour 7 (crocheter dans les 2 brins de la maille) : 2 ml, 1 b au même endroit que les 2 ml, 1 b dans chaque m jusqu’à la fin du tour, joindre par 1 mc dans le haut de la 1ère b du tour.

Répéter le Tour 7 jusqu’à obtenir une hauteur d’environ 11 pouces (28 cm). Ne pas arrêter le fil.

Poignées :
Tour 1 : 1 ml, 1 ms au même endroit que la ml, 1 ms dans les 5 m suiv., 12 ml, sauter les 10 m suivantes, 1 ms dans les 5 m suiv., 12 ml, sauter les 10 m suiv., joindre par 1 mc dans la 1ère ms.
Tour 2 : 1 ml, 1 ms au même endroit que la ml, 1 ms dans chaque m (y compris les deux chaînettes de 10 ml), joindre par 1 mc dans la 1ère ms.
Tour 3 : comme le tour 2. Arrêter le fil et rentrer les fils..

Et voilà ! Votre sac est maintenant prêt à accueillir sa bouteille. :-)

À bientôt et bon crochet !

Claudine